Comment rendre la transmission de mon entreprise efficace, sereine et aboutie ? 


Céder une entreprise est un métier différent de celui d’entrepreneur. Une multitude de paramètres doivent être sous contrôle. Tout oubli peut être dramatique, ne fut-ce que par l’éventuel appel aux garanties d’actif et de passif, par le cessionnaire. Se faire accompagner d’un professionnel de la cession coûte moins cher que toute approximation ou omission dans les opérations de cession.

Si vendre une entreprise est le métier des spécialistes en cession, ce n’est certainement pas celui du dirigeant d’entreprise. Il a beau être un excellent gestionnaire, les opérations à mener pour vendre sont spécifiques, il ne peut être le meilleur négociant.

Le candidat acquéreur sérieux est toujours difficile à supporter. L’entrepreneur qui n’aime pas les contrôles fiscaux, c’est assez courant…, appréciera « moyennement » ses investigations.

Outre les entretiens préalables qui doivent être très indiscrets, la phase de due diligence peut s’avérer pénible, « dénudante ». Et pourtant, pour éviter les désillusions de l’acquéreur après reprise, il faut que l’objet cédé, l’entreprise, soit le plus possible conforme à ce qui a été décrit. Quand la désillusion devient appel aux garanties d’actif et de passif, c’est au cédant à devenir désillusionné sur le capital qu’il attendait de sa cession. Le professionnel de la cession sera un garant de la correcte transaction. Le patron ne sera jamais objectif en présentant son « bébé ». Il sera donc moins crédible aux yeux du candidat acquéreur. Un atout pour le premier pourrait même être une faiblesse pour le second.

Vendre mon entreprise librement avec BestValue


BestValue se distingue des autres cabinets de transmission de par sa volonté ferme de débuter tout projet de transmission par une valorisation économique de l’entreprise. Dans l’hypothèse où les deux parties s’entendent sur cette valorisation préliminaire et seulement dans ce cas, un mandat de cession est proposé au cédant. Ce dernier a donc la liberté de mettre un terme à la collaboration si la valorisation de devait pas lui convenir !

La période d’accompagnement


Les théoriciens de la cession prônent une longue période d’accompagnement par le cédant… Ceux qui ont géré eux-mêmes des entreprises lors d’acquisitions et de cessions, ce qui est le cas de plusieurs associés de BestValue, savent que la réalité de terrain est tout autre.

L’acquéreur représente le sang neuf pour la société récemment cédée. Il doit rapidement pouvoir imprimer « sa patte » à l’entreprise. Le personnel et tous les interlocuteurs (clients, fournisseurs, banquiers, …), doivent reconnaître et accepter le nouveau patron. Ce ne sera pas le cas tant que l’ancien patron restera dans l’entreprise. Comment imaginer que les membres du personnel adhéreront aux nouvelles pratiques du patron, alors que l’ancien est toujours là et que lui, sera généralement favorable au statu quo ? L’humain recherche naturellement le confort. Le changement est inconfortable. Le choix est évident, on continue à suivre le patron historique et finalement le nouveau gérant n'aura pas réellement son mot à dire. Raté pour l’effet positif du sang neuf !

Il vaut mieux perdre en information via un accompagnement court, qu’en adhésion de l’environnement à un nouveau patron.

 

Blog

BestValue a 5 ans !

Joyeux anniversaire BestValue !   Le point de départ À l’origine : Ianis Fourneau et Patrick Chalant, tous deux désireux de répondre au défi du « papyboom », obligeant 30% des chefs d’entreprise wallons à trouver un...

Découvrez nos nouveaux collaborateurs

Perrine Capelle, analyste financière depuis octobre 2018   Battante, ambitieuse et motivée ? Trois qualificatifs qui collent à la peau de Perrine Capelle . Après un mémoire à HEC sur la transmission...

Recette pour un succès

Le secret pour lancer une entreprise performante en 5 ans … Durée de préparation : 4 à 5 ans Ingrédients : - 2 à 3 têtes bien faites, dotées de courage, d’opiniâtreté, de bon sens et d’éthique, - Mélangez des jeunes...