Comment rendre mon entreprise davantage lisible et ainsi assurer une tranmission plus fluide ?


Afin d'optimiser la cession d’une entreprise ou d’une branche d’activités, la préparation est essentielle.

  • Structuration propre et économiquement cohérente du bilan,
  • Adaptation des rémunérations du gérant,
  • Optimisation des stocks, des encours, du cash (ni trop, ni trop peu),
  • Optimisation de la pyramide des âges des effectifs humains,
  • Réduction de la dépendance de l’entreprise au dirigeant cédant,
  • ...

Toute entreprise a son histoire, qui va déterminer sa culture. Si une entreprise est un jour à vendre, c’est qu’elle le mérite, qu’elle vaut quelque chose. Les bonnes pratiques, techniques, commerciales, financières, managériales, la qualité de son personnel, le charisme de son patron en ont fait une valeur sûre. 

Force est cependant de reconnaître que tout peut toujours être amélioré. Au fil du temps, certaines pratiques moins bonnes, voire mauvaises, se sont installées. Même si le dirigeant en est conscient, il est toujours difficile de changer, de modifier certains aspects du fonctionnement. Il est humain de résister au changement, c’est valable pour le personnel comme pour le dirigeant. 

Une intervention extérieure et objective facilite les mutations, si le dirigeant le veut vraiment. Préparer l’entreprise à la vente est une démarche qui peut être longue et qu’il est en tout cas difficile de faire soi-même ou en interne. Chacun des membres de l’entreprise est peu disponible, souvent occupé par le jour le jour. Le patron lui-même a souvent « le nez dans le guidon ». L’intervention d’une équipe aux expériences multi-sectorielles, ce qui est le cas de BestValue, est un atout objectif et majeur.

Les points d'attention sont nombreux

  • L’immobilier dans les actifs de la société est-il utile, nécessaire à l’exercice de son exploitation ? Il va en tout cas peser sur le prix de vente, le champ des acquéreurs potentiels va donc se réduire. Un bon repreneur n’est pas nécessairement un repreneur riche.
  • Le cash dans la société est-il adapté aux besoins en fonds de roulement ? S’il est excédentaire, il convient de le faire sortir.
  • La pyramide des âges de l’effectif humain est-elle adaptée ? S’il faut recruter, former, pour assurer la pérennité de l’entreprise, la démarche est longue, souvent coûteuse, mais c’est un gage de valeur de rendement futur. C’est un investissement qui s’avérera rentable lors de la cession.
  • L’entreprise est trop dépendante de son patron ? Il va falloir recruter et/ou former. L’entreprise doit pouvoir fonctionner quasiment sans le patron, pour pouvoir être vendue.
  • La sécurité au travail est-elle sous contrôle ?
  • La maintenance du matériel est-elle en ordre ?
  • La diversification de la clientèle est-elle suffisante ? Un effort commercial peut souvent rapidement rétablir un bon équilibre.


Toute entreprise devrait être en permanence prête à être vendue


Trop de cessions s'engagent dans la précipitation; pour un problème de santé, de famille, un accès de « ras le bol »,… On la met en vente et… déception, le prix proposé par les candidats acquéreurs est décevant. Un an ou deux de préparation avec l’appui d’un spécialiste et la « fiancée » est bien plus attirante. Les soupirants se pressent au bal de la cession ! 

Blog

BestValue a 5 ans !

Joyeux anniversaire BestValue !   Le point de départ À l’origine : Ianis Fourneau et Patrick Chalant, tous deux désireux de répondre au défi du « papyboom », obligeant 30% des chefs d’entreprise wallons à trouver un...

Découvrez nos nouveaux collaborateurs

Perrine Capelle, analyste financière depuis octobre 2018   Battante, ambitieuse et motivée ? Trois qualificatifs qui collent à la peau de Perrine Capelle . Après un mémoire à HEC sur la transmission...

Recette pour un succès

Le secret pour lancer une entreprise performante en 5 ans … Durée de préparation : 4 à 5 ans Ingrédients : - 2 à 3 têtes bien faites, dotées de courage, d’opiniâtreté, de bon sens et d’éthique, - Mélangez des jeunes...