Le rachat d'une entreprise : êtes-vous prêt ?

Mis à jour le 27-08-2019 - actualite

Quels sont les pôles importants dans le rachat d'entreprise ? 

Bernard V. est dirigeant d’entreprise. En tout cas, il s’y voit déjà ! Et pour y arriver, il a tout prévu : investir et racheter une entreprise. Mais comment savoir s’il est réellement prêt pour cette aventure ? BestValue lui répond…

 

 1. La motivation 

La première question à se poser paraît simple mais elle est en réalité la plus compliquée à résoudre : en tant que particulier qui souhaite investir dans une entreprise, suis-je prêt à devenir indépendant ? Un nouveau statut qui peut faire des envieux mais dont vous devez connaître tous les enjeux.

Acheter une entreprise, c’est, dans la plupart des cas, devenir son propre patron et le patron d’une équipe. Cela signifie aussi modifier ses horaires, voire son mode de vie, pour faire de la place à de nouvelles responsabilités. C’est très souvent ne pas être certain de ce que l’entreprise va vous rapporter demain. Mais c’est aussi une grande liberté d’action ! À vous le rôle stratégique de gestionnaire qui a les possibilités de réfléchir à long terme pour développer son projet. C’est précisément ici que la question de la motivation prend tout son sens. Racheter une entreprise est un processus long qui demande parfois d’avoir les nerfs d’acier… mais avec de la détermination et des compétences bien ciblées, vous ne pourrez bientôt que vous féliciter de votre investissement !

 

2. Les compétences 

Investir dans le rachat d’une entreprise ne peut évidemment pas se faire sans quelques compétences qui vous rendront la tâche plus facile.

Il vous faudra d’abord être un bon manager : savoir gérer une équipe, posséder quelques compétences en ressources humaines et des connaissances financière seront un plus. L’une d’entre elles vous manque ? Pas d’inquiétude, les organismes de formation ne manquent pas. Chez BestValue, nous vous recommandons les clubs repreneurs organisés par la SOWACCESS qui permettront de combler d’éventuelles lacunes, mais aussi de rencontrer d’autres repreneurs et de partager les parcours et expériences de chacun. Être bien entouré et bien accompagné font aussi partie de la recette pour une reprise réussie.

En plus des compétences managériales, certains secteurs requièrent des compétences techniques spécifiques indispensables pour assurer la pérennité de l’activité de l’entreprise disponible à la vente. Pour un repreneur potentiel, cela signifie que son offre peut être écartée si les critères techniques ne sont pas remplis. Enfin, l’aspect commercial n’est pas à négliger. Savoir vendre son produit, être convaincu et convaincant ne seront que des atouts supplémentaires.

Et vous ? Vous sentez-vous prêt à investir ? Dans un prochain article, nous aborderons la question du financement.

Si vous êtes curieux de connaître les conseils de BestValue, restez connectés, ça arrive bientôt !