Notice: Undefined index: HTTP_ACCEPT_LANGUAGE in /var/www/vhosts/best-value.be/httpdocs/app/frontend/model/IniLang.php on line 68
BestValue s'agrandit !

BestValue s'agrandit !

Mis à jour le 12-10-2016 - actualite

Quand dans sa chanson « Vieillir », Jacques Brel disait : « mourir, la belle affaire ! Mais vieillir, oh vieillir… ». Il avait sans doute raison.

Et pourtant, … Jean Gabin chantait « y a 60 coups qui vont sonner à l’horloge. J’suis toujours à ma fenêtre, j’regarde et j’m’interroge … maintenant, je SAIS ! Je sais qu’on ne sait jamais ! ».

Et voilà, pour moi les 60 coups vont assez vite sonner. J’suis toujours à faire mes p’tites affaires, avec mes principes et mes convictions. Avec mes passions, mes envies, mes coups de gueule, mes rages et mes coups de cœur. Avec mes échecs et mes petits succès … oh pas ceux de l’argent, ceux de la création, du progrès et de la transmission.

La transmission d’entreprises, en ce qui me concerne aujourd’hui, c’est BestValue. La transmission formelle du « savoir », l’enseignement, c’est terminé. J’ai démissionné d’HEC. Quant à la transmission de mes valeurs, elle s’arrêtera avec mon dernier souffle !

Au cours de ma vie d’entrepreneur, au fil de l’eau, j’ai entraîné, activement, des jeunes dans la formidable aventure entrepreneuriale. Certains ont accroché, d’autres pas. Les uns sont devenus entrepreneurs, les autres « intrapreneurs », d’autres exécutants. Des observateurs, certains m’ont dit « chapeau », d’autre « salaud ». Ben oui, la vie d’entrepreneur en Belgique, il faut la vouloir ! Quelle excitation, mais à quel prix !    

Mes propres enfants, évidemment trop négligés, comme le font beaucoup d’entrepreneurs, ont heureusement trouvé leur voie. Y suis-je pour quelque chose ? Pas sûr. Leur Maman et la famille de celle-ci sûrement d’avantage, entrepreneurs eux-mêmes. Mes enfants sont ma fierté, mon Bonheur, mais je n’ai sans doute droit à aucun mérite dans ces deux succès de vie : Ingrid et Thomas.  

Quand petit à petit, on s’aperçoit que le décompte est bien entamé, il me semble utile de jeter un coup d’œil dans le rétroviseur. Il ne s’agit pas de pleurer sur le passé ou de s’enorgueillir de ce que l’on a fait, mais éventuellement ajuster la barre pour la dernière ligne droite peut être utile.

Oserais-je un conseil de vieux marin ? Imaginez-vous en régate, à la barre de votre voilier. Vous approchez, en tête, de la ligne d’arrivée ! Surveillez bien vos poursuivants, avant d’avoir passé la ligne, rien n’est fait !

Alors que j’approche de cette dernière ligne droite, voilà ‘ti pas qu’un de mes poulains d’il y a 10 ans revient, plein d’enthousiasme à travailler avec ma nouvelle équipe de BestValue. Gary. Je l’ai engagé, plutôt adopté, en 2006. C’était pour un beau projet entrepreneurial, mais j’ai dû quitter cette entreprise. Gary aussi, peu après, partant sur sa propre route.

Le voici de retour. C’est génial. Rejoignant l’équipe exceptionnelle que forment déjà Ianis et Antoine, en plus des associés stratégiques, BestValue devient « armée comme un porte-avions nucléaire ».   

Bienvenue Gary, et merci de me donner l’envie d’encore tirer un bon bord d’entrepreneuriat avec cette belle équipe, et toutes voiles dehors !   

 

Patrick Chalant, BestValue 

 

 

Associé fondateur de BestValue

 

Copyright (c) BestValue SPRL 2016. All rights reserved